Peur

Angoisse, anxiété, panique, phobie et obsessions

L’anxiété ou la peur est une réaction normale à une situation menaçante. Un certain degré d’anxiété peut être bénéfique pour nous aider à mieux faire face au danger. Cependant si cette réaction se généralise à toutes les situations de la vie courante ou si elle se révèle sans commune mesure avec le danger réelle, il y a problème.

Il faut tout d’abord distinguer l’angoisse névrotique, où la personne se rend bien compte de l’irréalité du danger (“j’exagère, je ne devrais pas penser comme ça!) de l’angoisse psychotique (p.ex. la schizophrénie) où  le danger imaginaire (les martiens attaquent) est faussement perçu comme réel.

Longtemps  la peur ont été expliquées uniquement par les théories psychodynamiques de Freud: elle serait le résultat du refoulement de pulsions perçues comme dangereuses, notamment dans le cadre d’un conflit œdipien. Dans cette optique, cette peur ne pourrait être que le résultat d’un conflit issu dans l’enfance. Le présent est la suite du passé, selon ce principe linéaire de cause à effet. Il faudra donc chercher dans le passé les sources cachées de cette angoisse.

Les comportementalistes eux envisagent eux les pathologies de la peur en terme de conditionnement. Suites aux travaux de Pavlov, où l’on voit un chien saliver au son d’une cloche, après avoir été conditionné, certains chercheurs ont été jusqu’à prouver qu’il était possible de créer une phobie expérimentales chez un enfant, par réflexe conditionné. La thérapie doit donc établir de nouveaux réflexes conditionnés, plus utiles.

A partir des années 50, ethnologues (Bateson) et thérapeutes s’intéressent à la cybernétique: selon eux un comportement pathologique n’est pas le résultat linéaire d’événements, mais doit être décrit comme une boucle de rétroactions – le fameux cercle vicieux autoentretenu. Chaque effort de résoudre le problème selon le bon sens ne fait que renforcer l’effet. Il faut donc utiliser des injonctions paradoxales pour briser le cercle infernal, utilisant des stratégies thérapeutiques décidées d’avance.

En savoir plus sur les différents types de troubles anxieux >>

En savoir plus sur les thérapies des troubles anxieux >>

©Dr Marc Muret, Zurich 2005