Comment je travaille?

Médecin, psychiatre et homéopathe ?
Après avoir terminé ma formation psychiatrique en 1983, j’ai ouvert un cabinet médical à Zurich en tant que psychothérapeute. Différentes circonstances m’ont mis en contact avec la Doctoresse Kousmine. Spécialiste en nutrition elle continuait, à passé 80 ans, de  pratiquer la médecine à Lutry/Lausanne. Elle me fit assister à plusieurs consultations  et je fus très impressionné par ses résultats. De fait je basculai en quelques jours dans le monde de la médecine alternative. En 1985 je fis la connaissance du Docteur Jus, un homéopathe indien qui réussit à me convaincre d’apprendre l’homéopathie classique. Par le caractère holistique de l’homéopathie, le psychiatre que j’étais devint peu à peu un médecin généraliste. Dans le même temps je me formai à la kinésiologie, au massage Furter et à la magnothérapie. J’eu aussi l’occasion de me renseigner sur diverses méthodes “ésotériques” comme le feng-shui, l’ennéagramme, la caractérologie et la radionique. Ce furent des années très intéressantes et j’appris à considérer mes patients sous un angle beaucoup plus global.

Au début 2003 l’introduction prochaine du nouveau tarif suisse Tarmed m’obligea, comme tous mes collègues médecins, de choisir ma spécialité. Je décidai de me définir comme psychiatre avec un certificat complémentaire d’homéopathie. J’avais commencé en 2002 une formation en psychotraumatologie (EMDR, screening et débriefing) et avais trouvé des nouveaux outils thérapeutiques de grande valeur. Ceux-ci me permettaient de prendre en charge les traumatismes psychiques de mes patients de façon plus compétente et plus efficace. Cependant le désir de pouvoir continuer à utiliser les techniques alternatives (homéopathie, massage, etc.) dont j’avais une longue expérience était là. Après mûre réflexion il me parut évident qu’il me fallait conserver mon propre style. A bien penser ce que je fais c’est de la psychiatrie holistique (ou globale?).

Psychiatrie holistique.

  • Centrée sur le patient: la plupart des problèmes de santé ont plusieurs niveaux. Prenons l’exemple d’un accident. Tandis que le chirurgien recoud avec compétence les plaies, les blessures émotionnelles restent souvent ignorées. D’un autre côté, certaines douleurs à la suite d’un accident ou d’une opération  sont parfois taxées de “psychologique”, alors qu’un court massage Furter ou un traitement de cicatrice par champs magnétiques pulsés pourrait rapidement leur mettre fin. Pour moi le patient est toujours en tant que totalité (body, mind and soul diraient les Américains) au centre de mon travail. Avec 20 ans d’expérience de psychothérapie, de travail de crise, de médecine alternative et complémentaire, et de physiothérapie, j’ai une large palette de techniques à disposition. Pour chaque patient la meilleure stratégie reste à trouver. Certaines personnes réagissent très rapidement à un remède homéopathique alors que pour d’autres, une thérapie brève de quelques séances suffira à dénouer une situation. Thérapie à la carte et sur mesure.
  • Centrée sur le traumatisme: l’expérience montre que beaucoup de problèmes de santé sont à la base liés à un traumatisme. Pour les traumatismes psychiques il faut recourir à des techniques spécifiques telles que la EMDR ou la PNL. Il ne suffit pas d’en causer un peu. Il faut du professionel. De plus  ces expériences traumatisantes  sont souvent accompagnées de coups, de blessures ou de contractions musculaires  sévères. Massage et traitement de cicatrice pourront supprimer les douleurs chroniques et lever les blocages énergétiques.
  • Alternative:  Tester de nouvelles méthodes, chercher  la synergie en combinant des techniques différentes, innover, voilà ce qui me plait particulièrement.  Depuis 20 ans j’ai toujours été à la recherche de nouveaux outils pour améliorer mon travail et mieux aider mes patients.
  • Thérapie brève: En psychothérapie j’utilise les méthodes de la thérapie brève. Active, confrontative, centrée sur les ressources et les solutions. Il est possible ainsi de travailler plus rapidement avec une meilleure efficacité. Dans un traumatisme simple, il est possible d’obtenir un résultat satisfaisant en 2 à 10 séances. Pour un traumatisme répétitif ou complexe, il faut compter avec un traitement  de 20 à 50 séances ou plus. Les techniques employées sont décrites sous solutions.

J’aime m’occuper de:

  • Suites de traumatismes psychiques: accidents, abus sexuels, harcèlement moral,
  • Psychothérapie d’urgence: suites d’accident et de catastrophe, intervention de crise.
  • Traitement des phobies, troubles anxieux, attaques de panique, troubles obsessionnels et compulsifs (TOC).
  • Maladie du stress, troubles psychosomatiques et neuro-végétatifs.
  • Manifestations corporelles postopératoires ou post-traumatiques (cicatrices, contractures,…) ou en cas de stress aigu.

Ce que je ne fais pas:

  • Traitement psychiatrique conventionnel (Traitement chimique sans psychothérapie). Par contre je prescris des médicaments (chimiques ou de médecine complémentaire) si nécessaire.
  • Psychothérapie classique de longue durée (analytique ou autre)
  • Expertise psychiatrique en dehors d’un traitement.

Techniques de médecine complémentaire et alternative
Au cours des 20 dernières années j’ai appris et pratiqué diverses techniques complémentaires et alternatives qui pourront selon le besoin être intégrées au traitement.

  1. Homéopathie classique (uniciste) (voir www.marcmuret.ch).
  2. Depuis 15 ans j’utilise le massage Furter, pour traiter les contractures musculaires et les entorses. C’est une méthode très efficace, qui permet en quelques séances espacées de deux ou trois semaines une réduction rapide des symptômes. Le patient apprend également à poursuivre le traitement hebdomadaire chez soi (auto-traitement ou traitement de couple).
  3. Champs magnétiques pulsés avec l’appareil Magnobiopulse (Professeur Constantinescu), que j’utilise régulièrement depuis 1984. C’est la meilleure technique que je connaisse pour le traitement de cicatrices à perturbation énergétique, les contusions, et les fractures osseuses qui ne consolident pas (Pseudoarthrose).
  4. Fleurs de Bach: en cas d’urgence “Rescue” est souvent une aide de premier secours appréciée. Red Chesnut est souvent utile aux mère qui se font trop de soucis pour les autres.
  5. Médecine orthomoléculaire (Vitamines, oligoéléments, …) et nutrition. Certains patients préfèrent des produits naturels. La “Fleur d’Oranger” de Bioligo est un exemple de sédatif naturel appréciable. Un changement de nutrition et une diminution/abstention de café peuvent grandement contribuer à détendre les nerfs.
  6. Kinésiologie (Holistic Kinesiology selon Dr. Franks): j’utilise le test musculaire pour tester les cicatrices, les allergies alimentaires et les blocages émotionnels. La technique de Callahan est intéressante pour traiter les phobies et la peur des examens. Elle a été reprise par Gary Craig, fondateur de la “Emotional Freedom Therapy” (EFT).

Combien de temps dure la consultation?

  • La première consultation dure une heure. Selon le besoin une deuxième consultation suit quelques jours plus tard. En psychothérapie brève, je vois en général mes patients toutes les deux semaines pour une double séance (durée totale d’environs 1 heure ½ ou plus si ils viennent de loin). Pour un traitement plus intensif une séance hebdomadaire de une heure peut être convenue.
  • Consultation téléphonique: lundi à vendredi de 11.00 à 12.00. En cas d’urgence (le soir ou en week-end je suis atteignable par portable.

Coût du traitement
A partir du 1.1.2004 le tarif Tarmed est en vigueur. Le coût d’une séance est facturé au temps. Chaque unité de 5′ commencée est comptée. Le traitement est pris en charge par l’assurance de base. Coût d’une séance de 56-60′ environs 210.- (valeur du point à Fr.0.92 dans le canton de Zurich). Nouveau: avec le nouveau tarif le temps de travail immédiatement en rapport avec la séance est pris en compte. Celà comprend la préparation, la lecture des notes, l’inscription de nouvelles notes dans le dossier, etc… La durée de la consultation commence pratiquement quand le médecin ouvre le dossier, et se termine quand il ferme le dossier. Certaines positions sont également prévues pour le travail en absence du patient. Toute question à ce sujet est bienvenue.

Les conversations téléphoniques sont également facturées au temps. Mon appareil de téléphone digital comporte un minuteur permettant de mesurer la durée exacte de l’appel. Avec Tarmed la prestation comporte également le temps éventuel pour consigner la conversation téléphonique dans le dossier. Ici aussi toute question pour éclaircir la facture est bienvenue.

Rendez-vous ou annulés moins de 24 heures avant la séance: celle-ci sera facturée selon la durée convenue, aux frais du patient (et non de l’assurance) au prix de Frs. 50.- par quart d’heure entier.